Dénombrement annuel à haute résolution des terres humides du Canada (1984-2016)

Dénombrement annuel à haute résolution des terres humides du Canada (1984-2016) Les données de dénombrement annuel des terres humides présentées dans ce produit ont une étendue nationale (ensemble de l’écosystème forestier) et constituent une caractérisation entière des terres humides pour la période 1984-2016 (Wulder et coll., 2018). Ce produit a été réalisé à l’aide d’images composites annuelles de la réflectance sans lacunes ainsi que de cartes annuelles des changements forestiers pour les 650 millions d’hectares d’écosystèmes forestiers du Canada, suivant le processus du Virtual Land Cover Engine (VLCE) (voir Hermosilla et coll., 2018). La méthode de classification VLCE consiste notamment à inclure de l’information sur les perturbations dans les processus ainsi qu’à s’assurer que les transitions de classe dans le temps sont logiques. En outre, un automate de Markov à états cachés est utilisé pour évaluer les probabilités de classe pour chaque année afin de réduire la variabilité et le bruit possible dans les attributions de classe d’une année à l’autre (p. ex., lorsque les probabilités de classe sont du même ordre). Les valeurs peuvent varier de 0 à 33, désignant le nombre d’années, entre 1984 et 2016, où un pixel a été classé « terre humide » ou « terre humide arborée » dans le cube de données VLCE. Pour avoir un aperçu des données, du traitement des images et des méthodes appliquées pour détecter des changements, dans les séries chronologiques, ainsi que de l’information sur l’évaluation indépendante de l’exactitude des données, voir Hermosilla et coll. (2016; http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/17538947.2016.1187673). Hermosilla et coll. (2018) donnent une description détaillée du processus VLCE et du produit de couverture terrestre résultant, y compris l’évaluation de l’exactitude. Wulder et coll. (2018) décrivent les analyses ciblées des terres humides. Étendue géographique : Écosystèmes forestiers du Canada (environ 650 Mha). 2020-09-25 Ressources naturelles Canada mike.wulder@canada.ca FormatNature et environnementSciences et technologieForêt Information sur les forêts du Canada provenant d'images satellitairesHTML https://opendata.nfis.org/mapserver/nfis-change_eng.html Information sur les forêts du Canada provenant d'images satellitairesHTML https://opendata.nfis.org/mapserver/nfis-change_fra.html A nationwide annual characterization of 25 years of forest disturbance and recovery for Canada using Landsat time seriesHTML http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0034425717301360 wetlands_year_sum_wkg_rWMS https://opendata.nfis.org/mapserver/cgi-bin/wms_change.cgi?service=wms&version=1.3.0&request=GetCapabilities&layers=wetlands_year_sum&legend_format=image/png&feature_info_type=text/html CA_wetland_year_sum.zipZIP https://opendata.nfis.org/downloads/forest_change/CA_wetland_year_sum.zip wetlands_year_sum_wkg_rWMS https://opendata.nfis.org/mapserver/cgi-bin/wms_change.cgi?service=wms&version=1.3.0&request=GetCapabilities&layers=wetlands_year_sum&legend_format=image/png&feature_info_type=text/html A National Assessment of Wetland Status and Trends for Canada’s Forested Ecosystems Using 33 Years of Earth Observation Satellite DataPDF https://www.mdpi.com/2072-4292/10/10/1623 Disturbance-Informed Annual Land Cover Classification Maps of Canada's Forested Ecosystems for a 29-Year Landsat Time SeriesPDF https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/07038992.2018.1437719

Les données de dénombrement annuel des terres humides présentées dans ce produit ont une étendue nationale (ensemble de l’écosystème forestier) et constituent une caractérisation entière des terres humides pour la période 1984-2016 (Wulder et coll., 2018). Ce produit a été réalisé à l’aide d’images composites annuelles de la réflectance sans lacunes ainsi que de cartes annuelles des changements forestiers pour les 650 millions d’hectares d’écosystèmes forestiers du Canada, suivant le processus du Virtual Land Cover Engine (VLCE) (voir Hermosilla et coll., 2018). La méthode de classification VLCE consiste notamment à inclure de l’information sur les perturbations dans les processus ainsi qu’à s’assurer que les transitions de classe dans le temps sont logiques. En outre, un automate de Markov à états cachés est utilisé pour évaluer les probabilités de classe pour chaque année afin de réduire la variabilité et le bruit possible dans les attributions de classe d’une année à l’autre (p. ex., lorsque les probabilités de classe sont du même ordre). Les valeurs peuvent varier de 0 à 33, désignant le nombre d’années, entre 1984 et 2016, où un pixel a été classé « terre humide » ou « terre humide arborée » dans le cube de données VLCE.

Pour avoir un aperçu des données, du traitement des images et des méthodes appliquées pour détecter des changements, dans les séries chronologiques, ainsi que de l’information sur l’évaluation indépendante de l’exactitude des données, voir Hermosilla et coll. (2016; http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/17538947.2016.1187673). Hermosilla et coll. (2018) donnent une description détaillée du processus VLCE et du produit de couverture terrestre résultant, y compris l’évaluation de l’exactitude.

Wulder et coll. (2018) décrivent les analyses ciblées des terres humides.

Étendue géographique :

Écosystèmes forestiers du Canada (environ 650 Mha).

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Point de livraison: 506 rue Burnside Ouest

Zone administrative: Colombie-Britannique

Pays: Canada (le)

Adresse de courrier électronique: mike.wulder@canada.ca

Dossiers similaires