Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019)

Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019) Les Autochtones sont surreprésentés dans le système de justice pénale canadien, tant comme victime que comme personne accusée d’un crime ou condamnée pour celui-ci. Il y a peu de sources de données nationales qui fournissent des statistiques sur la justice pénale regroupées selon l’identité autochtone. Les données nationales existantes qui permettent d’identifier les Autochtones dans le système de justice pénale comprennent l’Enquête sociale générale (ESG) sur la victimisation autodéclarée, des statistiques sur les homicides déclarés par la police et des données sur la détention dans des établissements provinciaux, territoriaux et fédéraux. La présente fiche d’information est fondée sur des données provenant de l’ESG de 2014 sur la victimisation. Tous les cinq ans, l’ESG sur la victimisation criminelle présente des données sur les Canadiens âgés de 15 ans et plus qui déclarent avoir été victimes d’un crime au cours des 12 mois précédents. À titre de comparaison, l’ESG met l’accent sur huit catégories particulières d’infractions : l’agression sexuelle, le vol qualifié, les voies de fait, le vol de biens personnels, l’introduction par effraction, le vol de véhicules à moteur ou de leurs pièces, le vol de biens du ménage et le vandalisme. La présente fiche d’information est aussi fondée sur des données découlant d’études spéciales dirigées par le Centre canadien de la statistique juridique de Statistique Canada, de l’Enquête sur les homicides de Statistique Canada et d’enquêtes sur les services correctionnels de Statistique Canada : Enquête sur les services correctionnels pour adultes (SCA), Enquête intégrée sur les services correctionnels (EISC) et Enquête sur les services correctionnels canadiens (ESCS). 2020-09-25 Ministère de la Justice Canada open_Government@justice.gc.ca Gouvernement et vie politiqueDroitSociété et cultureSystème judiciaireJustice AutochtoneSurreprésentation des AutochtonesVictimeJustice pénaleStatistiquesFemmeJeunesse Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019)HTML https://www.justice.gc.ca/eng/rp-pr/jr/jf-pf/2019/may01.html Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019)HTML https://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/jr/pf-jf/2019/may01.html Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019)PDF https://www.justice.gc.ca/eng/rp-pr/jr/jf-pf/2019/docs/may01.pdf Précis des faits - Surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale (2019)PDF https://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/jr/pf-jf/2019/docs/mai01.pdf

Les Autochtones sont surreprésentés dans le système de justice pénale canadien, tant comme victime que comme personne accusée d’un crime ou condamnée pour celui-ci.

Il y a peu de sources de données nationales qui fournissent des statistiques sur la justice pénale regroupées selon l’identité autochtone. Les données nationales existantes qui permettent d’identifier les Autochtones dans le système de justice pénale comprennent l’Enquête sociale générale (ESG) sur la victimisation autodéclarée, des statistiques sur les homicides déclarés par la police et des données sur la détention dans des établissements provinciaux, territoriaux et fédéraux.

La présente fiche d’information est fondée sur des données provenant de l’ESG de 2014 sur la victimisation. Tous les cinq ans, l’ESG sur la victimisation criminelle présente des données sur les Canadiens âgés de 15 ans et plus qui déclarent avoir été victimes d’un crime au cours des 12 mois précédents. À titre de comparaison, l’ESG met l’accent sur huit catégories particulières d’infractions : l’agression sexuelle, le vol qualifié, les voies de fait, le vol de biens personnels, l’introduction par effraction, le vol de véhicules à moteur ou de leurs pièces, le vol de biens du ménage et le vandalisme. La présente fiche d’information est aussi fondée sur des données découlant d’études spéciales dirigées par le Centre canadien de la statistique juridique de Statistique Canada, de l’Enquête sur les homicides de Statistique Canada et d’enquêtes sur les services correctionnels de Statistique Canada : Enquête sur les services correctionnels pour adultes (SCA), Enquête intégrée sur les services correctionnels (EISC) et Enquête sur les services correctionnels canadiens (ESCS).

Données et ressources

Dossiers similaires