Analyses des sédiments lacustres de la GSC

GSC Lake Sediment Analyses This dataset is the digital compilation of Lake Sediment Analyses was done by the GSC for the Precambrian Shield area of Saskatchewan. This dataset represents the water and sediment geochemistry for select lakes in Saskatchewan. This product was produced by the Geological Survey of Canada as Open file 7746. During the intense level of activity directed toward the exploration for uranium in the 1970s, the Saskatchewan Geological Survey and the Geological Survey of Canada funded the collection of several thousand samples of sediments and waters from lakes around the Athabasca Sandstone. All sediment samples were analyzed for U, Cu, Ni, Pb, Zn, Co, Fe and Mn. Selected samples were analyzed for a wide range of additional elements. All lake waters were analyzed for U, F-, and pH, and several hundred samples were analyzed for additional elements and parameters. The Summary Table that precedes this text shows the numbers of samples and elements, and the source of data from which the 8,939 samples listed in the 9 Tables are derived. Over 20 years ago the data in these listings were coded into the Saskatchewan Geological Survey’s ‘Geochemical Data File’, designed in the 1970s (Dunn, 1978b, 1979), and developed by SaskComp (the computer programming department of the Saskatchewan government at that time). The only database listed in the present report that was not in the Geochemical Data File was GSC Open File #779, jointly produced by the SGS and GSC (Coker and Dunn, 1981, 1983) and containing data from detailed surveys of the IAEA/NEA Athabasca Test Area (adjacent to Wollaston Lake). The old Geochemical Data File was state-of-the-art at the time, and data have been available for public scrutiny since inception in 1977. Demonstrations of the File were given at the SGS Open House meetings in 1977 and 1978. The explosive development of personal computers during the past 20 years has made the original Geochemical Data File something of a dinosaur, and the data have been difficult to access and manipulate. The present data file is a compilation that has resulted from detailed evaluation, streamlining, editing and breakdown of the data into simplified Excel files that can easily be manipulated by anyone with a modest knowledge of computers. These data are of historic value and their re-evaluation could assist in current uranium exploration programs. Of particular value is their use in environmental studies, since they represent a 1970s snapshot of the chemistry of the northern Saskatchewan environment prior to mine developments. At the start of sample collection in 1975 Key Lake had not been drained and the only mine site was the pit at Rabbit Lake. This compilation has divided the data into 9 tables, each presented as a shape file. There are 6 shape files of lake sediment data (1LS - 6LS) and 3 shape files of lake water data (4LW - 6LW). Lake water samples were from the same sites as the lake sediments listed in files 4LS - 6LS, hence they have been given the same numeric designation. The data are mostly compatible among the Tables. However, although analytical methods and quality control protocols were similar, they were sufficiently different to warrant treating the data as separate listings. For any regional plotting of data extracted from all Tables these differences should be considered when interpreting distribution patterns. Of particular relevance is that all sediment samples were analyzed for U by neutron activation, with the exception of 158 samples (Table 2LS) where determinations were by fluorometry. These data sets should be fully compatible, because the two techniques provide similar values. Comparison of U data from sediment samples collected and analyzed over four years, then reanalyzed as one batch has shown excellent precision and accuracy (Coker and Dunn, 1981). All U in water determinations were by fluorometry, and all F- by selective ion electrode. Loss on ignition (LOI) data were determined by ignition at 500o C for 4 hours. Table 1LS This data set comprises samples collected by SGS between 1975 and 1978. Samples were digested in aqua regia and all trace elements, except U (see above), were determined by atomic absorption spectrometry (AA).**Please Note – All published Saskatchewan Geological Survey datasets, including those available through the Saskatchewan Mining and Petroleum GeoAtlas, are sourced from the Enterprise GIS Data Warehouse. They are therefore identical and share the same refresh schedule. 2024-02-21 Gouvernement de la Saskatchewan egis@gov.sk.ca Économie et industrieFormatNature et environnementSciences et technologie CSVCSV https://geohub.saskatchewan.ca/api/download/v1/items/39eb5103077d4d429b14775bf55a0cf7/csv?layers=2 ArcGIS GeoServiceESRI REST https://gis.saskatchewan.ca/egis/rest/services/Economy/Analytical_and_Rock_Property_Data/FeatureServer/2 ArcGIS GeoServiceESRI REST https://gis.saskatchewan.ca/egis/rest/services/Economy/Analytical_and_Rock_Property_Data/FeatureServer/2 GeoJSONGEOJSON https://geohub.saskatchewan.ca/api/download/v1/items/39eb5103077d4d429b14775bf55a0cf7/geojson?layers=2 original metadata (http://geohub.saskatchewan.ca)HTML https://geohub.saskatchewan.ca/maps/saskatchewan::gsc-lake-sediment-analyses KMLKML https://geohub.saskatchewan.ca/api/download/v1/items/39eb5103077d4d429b14775bf55a0cf7/kml?layers=2 ShapefileSHP https://geohub.saskatchewan.ca/api/download/v1/items/39eb5103077d4d429b14775bf55a0cf7/shapefile?layers=2

Cet ensemble de données est la compilation numérique des analyses de sédiments lacustres réalisée par la GSC pour la région du bouclier précambrien en Saskatchewan.

Ce jeu de données représente la géochimie de l'eau et des sédiments de certains lacs de la Saskatchewan. Ce produit a été élaboré par la Commission géologique du Canada sous la cote Open file 7746. Au cours de l'intense activité dirigée vers l'exploration de l'uranium dans les années 1970, la Commission géologique de la Saskatchewan et la Commission géologique du Canada ont financé la collecte de plusieurs milliers d'échantillons de sédiments et d'eaux provenant de lacs situés autour du grès de l'Athabasca. Tous les échantillons de sédiments ont été analysés pour détecter les teneurs en U, Cu, Ni, Pb, Zn, Co, Fe et Mn. Les échantillons sélectionnés ont été analysés pour détecter un large éventail d'éléments supplémentaires. Toutes les eaux du lac ont été analysées pour déterminer leur teneur en U, F et pH, et plusieurs centaines d'échantillons ont été analysés pour déterminer d'autres éléments et paramètres. Le tableau récapitulatif qui précède ce texte indique le nombre d'échantillons et d'éléments, ainsi que la source des données à partir desquelles les 8 939 échantillons répertoriés dans les 9 tableaux sont dérivés. Il y a plus de 20 ans, les données de ces listes ont été codées dans le « Fichier de données géochimiques » du Saskatchewan Geological Survey, conçu dans les années 1970 (Dunn, 1978b, 1979) et développé par SaskComp (le service de programmation informatique du gouvernement de la Saskatchewan à l'époque). La seule base de données répertoriée dans le présent rapport qui ne figurait pas dans le fichier de données géochimiques était le fichier ouvert GSC #779, produit conjointement par le SGS et le GSC (Coker et Dunn, 1981, 1983) et contenant des données provenant de relevés détaillés de la zone d'essai de l'AIEA/NEA en Athabasca (adjacente au lac Wollaston). L'ancien fichier de données géochimiques était à la pointe de la technologie à l'époque, et les données sont accessibles au public depuis sa création en 1977. Des démonstrations du dossier ont été faites lors des journées portes ouvertes de la SGS en 1977 et 1978. Le développement fulgurant des ordinateurs personnels au cours des 20 dernières années a fait du fichier de données géochimiques original un véritable dinosaure, et les données sont difficiles d'accès et de manipulation. Le présent fichier de données est une compilation qui est le résultat d'une évaluation détaillée, d'une rationalisation, d'une édition et d'une décomposition des données en fichiers Excel simplifiés qui peuvent facilement être manipulés par toute personne ayant une connaissance modeste des ordinateurs. Ces données ont une valeur historique et leur réévaluation pourrait contribuer aux programmes actuels d'exploration de l'uranium. Leur utilisation dans les études environnementales est particulièrement utile, car ils représentent un aperçu de la chimie de l'environnement du nord de la Saskatchewan dans les années 1970 avant le développement minier. Au début du prélèvement des échantillons en 1975, Key Lake n'avait pas été drainé et le seul site minier était la fosse de Rabbit Lake. Cette compilation a divisé les données en 9 tableaux, chacun présenté sous forme de fichier de formes. Il existe 6 fichiers de forme de données sur les sédiments lacustres (1LS - 6LS) et 3 fichiers de forme de données sur l'eau des lacs (4LW - 6LW). Les échantillons d'eau du lac provenaient des mêmes sites que les sédiments lacustres répertoriés dans les fichiers 4LS à 6LS ; ils ont donc reçu la même désignation numérique. Les données sont pour la plupart compatibles entre les tableaux. Cependant, même si les méthodes analytiques et les protocoles de contrôle qualité étaient similaires, ils étaient suffisamment différents pour justifier le traitement des données comme des listes distinctes. Pour tout tracé régional des données extraites de tous les tableaux, ces différences doivent être prises en compte lors de l'interprétation des modèles de distribution. Il est particulièrement important de noter que tous les échantillons de sédiments ont été analysés pour l'U par activation neutronique, à l'exception de 158 échantillons (Tableau 2LS) où les déterminations ont été effectuées par fluorométrie. Ces ensembles de données doivent être parfaitement compatibles, car les deux techniques fournissent des valeurs similaires. La comparaison des données U provenant d'échantillons de sédiments prélevés et analysés pendant quatre ans, puis réanalysés en un seul lot a montré une précision et une exactitude excellentes (Coker et Dunn, 1981). Tout le U dans l'eau a été déterminé par fluorométrie et tout F- par électrode ionique sélective. Les données de perte au feu (LOI) ont été déterminées par allumage à 500 o C pendant 4 heures. Tableau 1LS Cet ensemble de données comprend des échantillons collectés par SGS entre 1975 et 1978. Les échantillons ont été digérés dans de l'eau régale et tous les oligo-éléments, à l'exception de l'U (voir ci-dessus), ont été déterminés par spectrométrie d'absorption atomique (AA). **Remarque : Tous les ensembles de données publiés par la Commission géologique de la Saskatchewan, y compris ceux disponibles par le biais du Saskatchewan Mining and Petroleum GeoAtlas, proviennent de l'Enterprise GIS Data Warehouse. Ils sont donc identiques et partagent le même calendrier de rafraîchissement.

Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).

Afficher la carte

Données et ressources

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: egis@gov.sk.ca

Dossiers similaires