L'abc des données ouvertes

De la définition des données ouvertes à la façon de les utiliser, ce guide vous permettra de trouver rapidement tous les renseignements dont vous avez besoin concernant le Portail de données ouvertes du Canada.

Introduction

Savez-vous exactement quelle proportion de vos impôts est consacrée aux marchés publics? Vous souhaitez connaître la consommation en carburant d'une voiture qui vous intéresse? Vous voulez savoir combien de demandes de visa de résident permanent sont reçues par province?

Les réponses à ces questions et bien d'autres se trouvent dans les données ouvertes accessibles sur ce site. Le concept des données ouvertes consiste à faciliter l'accès gratuit à des données lisibles par machine et, ce qui est particulièrement important, simples à réutiliser.

La technologie permet de publier de grandes quantités de données et d'information par l'entremise de différentes plateformes, sur un vaste éventail de sujets. Le gouvernement du Canada croit qu'il est important de fournir aux Canadiens un accès aux données qui sont produites, recueillies et utilisées par les ministères et les organismes du gouvernement fédéral. Il importe également que les données soient accessibles par l'entremise d'un unique portail interrogeable. Nous avons regroupé les données de divers ministères et organismes du gouvernement et les avons rendues accessibles en un même emplacement.

Renseignements généraux

En 2009, des données ouvertes sont devenues accessibles au grand public, divers gouvernements (dont ceux des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada et de la Nouvelle-Zélande) ayant annoncé des initiatives à cet égard. En mars 2011, le gouvernement du Canada a lancé la première version de son Portail de données ouvertes, donnees.gc.ca, qui donnait accès aux données ouvertes du gouvernement en formats lisibles par machine.

En juin 2013, le Portail de données ouvertes de deuxième génération a été lancé. Il comporte de nouvelles fonctionnalités qui appuient les efforts liés à l'information ouverte et au dialogue ouvert, en plus des données ouvertes.

Le Canada est maintenant un chef de file en matière de données ouvertes. Il préside d'ailleurs un groupe de travail international sur les données ouvertes grâce à sa participation au Partenariat pour un gouvernement transparent (en anglais seulement).

Qu'entend-on par données ouvertes?

Les données ouvertes se définissent comme des données structurées, lisibles par machine, qui peuvent être librement partagées, utilisées et mises à profit par quiconque, sans restriction.

La définition ouverte fournit une définition plus détaillée des données ouvertes afin d'en résumer les points les plus importants :

  • Disponibilité et accès : Les données doivent être accessibles dans leur ensemble et à un coût de reproduction raisonnable, de préférence par téléchargement sur Internet. Elles doivent être accessibles dans un format pratique et modifiable.
  • Réutilisation et republication : Les données doivent être fournies à des conditions permettant la réutilisation et la republication, y compris le croisement avec d'autres jeux de données.
  • Participation universelle : Quiconque doit être en mesure d'utiliser, de réutiliser et de republier les données. Il ne doit y avoir aucune discrimination liée au champ d'activité, à un particulier ou à un groupe. Par exemple, les restrictions de type « pour utilisation non commerciale » qui empêcheraient une utilisation « commerciale » ou les restrictions ne permettant qu'une utilisation à certaines fins (p. ex., uniquement dans le domaine de l'éducation) sont interdites.

Principes du Canada en matière de données ouvertes

Le gouvernement du Canada a établi les principes suivants en matière de données ouvertes en se basant sur les 10 principes pour une information gouvernementale ouverte de la Sunlight Foundation, « Ten Principles for Opening up Government Information » (en anglais seulement).

1. Exhaustivité

Les jeux de données devraient être aussi exhaustifs que possible, et contenir l'ensemble de l'information colligée sur un sujet donné. Toute information brute tirée d'un jeu de données devrait être rendue accessible au public, à moins d'une restriction liée à la législation sur l'accès à l'information ou la protection des renseignements personnels. Les métadonnées qui définissent et expliquent les données brutes devraient être incluses, de même que des explications sur les méthodes de calcul des données.

2. Primauté

Les données devraient provenir d'une source primaire, ce qui comprend les renseignements originaux recueillis par le gouvernement du Canada et toutes précisions disponibles sur la manière dont les données ont été recueillies. La publication de ces renseignements permettra aux utilisateurs de vérifier que l'information a été recueillie adéquatement et consignée avec exactitude.

3. Rapidité

Les jeux de données publiés par le gouvernement du Canada devraient être mis à la disposition du public dans les meilleurs délais. Dans la mesure du possible, l'information recueillie par le gouvernement du Canada devrait être publiée dès qu'elle est recueillie. La priorité devrait être accordée aux données dont l'utilité peut décroître avec le temps.

4. Facilité d'accès physique et électronique

Les jeux de données publiés par le gouvernement du Canada devraient être aussi accessibles que possible, l'accessibilité étant définie comme la facilité avec laquelle l'information peut être obtenue. Les obstacles à l'accès électronique comprennent le fait de rendre les données accessibles seulement sur présentation de formulaires ou par le biais de systèmes qui nécessitent des technologies de navigation comme Flash, JavaScript ou les applets Java. Inversement, le fait de permettre aux utilisateurs de faire des requêtes de données au moyen d'une interface de programmation d'applications facilite grandement l'accès aux données.

5. Lisibilité par machine

Les machines peuvent traiter certains types de données beaucoup mieux que d'autres. Les jeux de données publiés par le gouvernement du Canada devraient être conservés dans des formats de fichiers largement utilisés qui se prêtent aisément à un traitement par machine (p. ex., CSV, XML). Ces fichiers devraient être accompagnés de la documentation relative au format et à son mode d'utilisation en lien avec les données.

6. Non-discrimination

La non-discrimination concerne l'éventail de personnes en mesure d'accéder aux données et la façon dont elles peuvent y accéder. Les obstacles à l'utilisation des données peuvent comprendre les exigences en matière d'inscription ou d'adhésion. Les jeux de données publiés par le gouvernement du Canada devraient présenter le moins possible d'obstacles à l'utilisation. Un accès non discriminatoire aux données consiste en l'accès aux données par toute personne, à tout moment, sans qu'elle ait à s'identifier ou à fournir une justification.

7. Utilisation de formats communs

Ce principe concerne la propriété du format dans lequel les données sont conservées. Par exemple, si une seule entreprise fabrique le programme pouvant lire un fichier où des données sont conservées, l'accès à l'information dépend de l'utilisation du programme de cette entreprise. Ce programme peut être inaccessible au public ou l'être moyennant certains frais. L'élimination de ces frais permet de rendre les données accessibles à un plus grand nombre d'utilisateurs potentiels. Dans la mesure du possible, les jeux de données publiés par le gouvernement du Canada devraient donc être conservés dans des formats de fichiers accessibles gratuitement.

8. Licence d'utilisation

Le gouvernement du Canada publie des jeux de données en vertu de la Licence du gouvernement ouvert – Canada. La licence est conçue de manière à accroître l'ouverture et à limiter au minimum les restrictions à l'utilisation des données.

9. Permanence

La possibilité de retrouver l'information malgré le temps qui passe est appelée « permanence ». Pour être utilisée de manière optimale par le public, l'information publiée en ligne devrait rester en ligne avec un suivi des différentes versions et un archivage adéquats au fil du temps.

10. Frais d'utilisation

Le gouvernement du Canada publie les données gratuitement à partir du site Gouvernement ouvert.

Utilisation des données ouvertes au Canada

En février 2013, plus de 900 développeurs, étudiants et adeptes des données ouvertes de l'ensemble du Canada ont participé à l'Expérience des données ouvertes canadienne (EDOC), un appathon de 48 heures. Les équipes se sont affrontées et ont bâti des applications à partir des jeux des données conservés dans le Portail du gouvernement ouvert du Canada, afin de résoudre des problèmes et d'accroître la productivité au moyen des données ouvertes.

Plus de 900 participants canadiens ont développé plus de 100 applications. Pour découvrir leurs créations, visitez la page Gagnants en vedette.

Pour trouver d'autres exemples de l'utilisation des données ouvertes au sein du gouvernement du Canada et ailleurs, visitez la Galerie d'applications.

Pour connaître les jeux de données les plus populaires du gouvernement du Canada, le nombre de visites par province, le dernier ministère à avoir téléchargé des données et bien d'autres données analytiques, visitez la page Analyses concernant le Gouvernement ouvert.

Avantages des données ouvertes

Soutien à l'innovation – L'accès aux connaissances sous forme de données appuie l'innovation dans le secteur privé en réduisant les répétitions et en favorisant la réutilisation des ressources existantes. L'accès à des données lisibles par machine permet de créer des applications composites qui peuvent être utilisées pour analyser les marchés, prévoir les tendances et les besoins, et orienter les entreprises dans leurs décisions d'investissement stratégique.

Promotion de la responsabilisation et de la réforme démocratique au sein du gouvernement – Un accès accru aux données et à l'information du gouvernement augmente la transparence des activités du gouvernement, de la prestation des services publics et de l'utilisation des deniers publics.

Mise à profit des renseignements du secteur public pour créer des produits de consommation et commerciaux – Un accès libre et ouvert aux données scientifiques à des fins d'intérêt public, particulièrement en ce qui concerne les données statistiques, scientifiques, géographiques et environnementales, permet d'optimiser l'utilisation et la valeur de ces données. Leur réutilisation dans des applications commerciales permet en outre aux entreprises d'améliorer leurs délais de lancement.

Valorisation des investissements passés dans l'infrastructure de transmission à large bande et d'information communautaire – Le Canada a investi dans des réseaux d'information et de communication sous forme d'infrastructures techniques et de services communautaires, tels que des bibliothèques et des organismes de services sociaux. Ces investissements continueront de produire de la valeur pour les Canadiens grâce à la transformation des plateformes de communications Web unidirectionnelles en environnements de collaboration.

Soutien à la recherche – L'accès aux données de recherche fédérales appuie la recherche primaire fondée sur des données probantes dans les universités canadiennes et étrangères, dans le secteur public et dans les collectivités de recherche industrielle. Les chercheurs peuvent utiliser les jeux de données, les rapports, les publications et les artéfacts des institutions fédérales qui sont rendus accessibles.

Soutien des décisions des consommateurs – L'accès aux renseignements sur les services publics permet la prise de décisions éclairées. Par exemple, des données en temps réel sur les voyages aériens peuvent aider les voyageurs à choisir une compagnie aérienne ou à comprendre les facteurs qui peuvent entraîner des retards de vols. En permettant aux Canadiens de participer aux décisions qui les touchent, nous créons des possibilités d'innovation et de valeur (en renforçant la confiance et la crédibilité).

Divulgation proactive – En fournissant de façon proactive des données pertinentes pour les Canadiens, nous réduisons le volume de demandes d'accès à l'information, de campagnes de courriels et de demandes des médias. Cela réduit considérablement les coûts et le fardeau administratifs associés au traitement de telles demandes.

Des exemples existent dans la plupart de ces secteurs.

Les données ouvertes et vous!

Croyez-vous être prêt à utiliser les données ouvertes? N'attendez plus. Pour en apprendre davantage sur l'utilisation des données ouvertes que vous avez téléchargées, visitez la page Utilisation des données et des interfaces de programmation d'applications.

Si vous ne pouvez trouver les données dont vous avez besoin, faites-le-nous savoir et Proposez un jeu de données. Nous nous efforcerons de le publier dans les plus brefs délais.

Glossaire

Donnée
Représentation réinterprétable de l'information d'une manière structurée et adaptée à la communication, à l'interprétation ou au traitement.
Lisible par machine
Format pouvant être utilisé et compris par un ordinateur.
Données ouvertes
Données structurées, lisibles par machine, qui peuvent être librement partagées, utilisées et mises à profit par quiconque sans restriction.
Gouvernement ouvert
Une culture de gouvernance reposant sur la notion que le public a le droit d'accéder aux documents et aux délibérations du gouvernement, ce qui favorise l'ouverture, la transparence et la responsabilisation.
Information ouverte
Information non structurée qui est divulguée librement, sans restriction.
Information structurée
Information numérique conservée dans les zones fixes d'un dépôt central.
Information non structurée
Information numérique souvent créée sous forme de texte de format libre au moyen d'applications bureautiques courantes telles que les applications de courriel, de traitement de texte ou de présentations.
Courriels sur le gouvernement ouvert

Courriels sur le Gouvernement ouvert

Inscrivez-vous pour recevoir des courriels sur le Gouvernement ouvert et être parmi les premiers à entendre parler de nouveaux ensembles de données, de nouvelles sources d'information, les consultations à venir, et les blogs actuels.

Rapport d’auto-évaluation à mi-parcours du Plan d’action pour un gouvernement ouvert 2014-2016

Prenez connaissance de nos progrès sur le Plan d’action pour un gouvernement ouvert.

Carte du Canada

Gouvernement ouvert dans tout le Canada

Explorez les programmes et les événements liés au gouvernement ouvert dans tout le pays, recueillez des renseignements et des outils aidant à établir son propre portail, de même que la mise en œuvre de la licence de gouvernement ouvert au sein de votre administration.

Date de modification :