Rapport d’auto-évaluation à mi-parcours Engagement 6 : Développer les compétences relatives au gouvernement ouvert dans l’ensemble de la fonction publique fédérale

Situation générale

Selon le calendrier

Ministère responsable : Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, École de la fonction publique du Canada
Autres intervenants participants : GovLab, la collectivité des politiques du gouvernement du Canada.
Période de déclaration : Mi-parcours (du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017)

Description de l'engagement

Quel problème public l'engagement permettra-t-il de régler?

Les fonctionnaires du gouvernement du Canada doivent changer la façon dont ils conçoivent et exécutent les programmes et les services à l'appui des engagements du Canada à l'égard de la transparence et de la mobilisation publique. Une mentalité ouverte doit être intégrée à leurs activités professionnelles quotidiennes. Par exemple, les données ouvertes sont non seulement utiles aux spécialistes qui évaluent et utilisent régulièrement des données afin d'appuyer leurs analyses financières, statistiques et socioéconomiques, mais également aux autres spécialistes qui œuvrent dans les secteurs des politiques, des opérations et de la prestation de services. L'échange et l'exploitation des données, de l'information et de la technologie dans l'ensemble du gouvernement peuvent contribuer à l'épanouissement de l'innovation.

Quel est l'engagement?

Le gouvernement du Canada appuiera la transition vers une transparence et une mobilisation accrues dans la fonction publique à l'aide de documents et de possibilités d'apprentissage à l'intention des fonctionnaires.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?

Les employés au sein des ministères dans l'ensemble du gouvernement auront accès à des activités d'apprentissage qui leur permettront d'améliorer leurs compétences et leurs capacités relatives à l'utilisation des données ouvertes, de l'information ouverte et du dialogue ouvert à l'appui de la prise de meilleures décisions en matière d'opérations et de politique. En outre, afin d'accroître la valeur des données ouvertes pour les Canadiens et les Canadiennes, les fonctionnaires peuvent être formés afin qu'ils puissent établir des priorités en matière de publication de données ou d'information, en fonction de leur importance potentielle pour les utilisateurs tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du gouvernement.

Pertinence par rapport aux valeurs du PGO

Cet engagement est lié aux valeurs de transparence, de mobilisation de la collectivité et de reddition de comptes du PGO.

État d'avancement

Produits livrables indiqués dans le Plan d'action

  1. Fournir des possibilités d'apprentissage améliorées et du matériel didactique supplémentaire sur la gestion de l'information afin d'accroître la sensibilisation et la compréhension des fonctionnaires des principes et des pratiques pour un gouvernement ouvert, y compris ce qui suit :
    • utiliser les données et l'information ouvertes pour appuyer l'analyse et l'élaboration de politiques;
    • partager les pratiques exemplaires en matière de participation du public par la voie numérique;
    • établir les priorités concernant la divulgation des données et de l'information ouvertes en fonction des avantages pour le public et de l'incidence sur ce dernier;
    • mettre en œuvre la Directive sur le gouvernement ouvert.
  2. Animer des forums éducatifs et des ateliers ou y prendre part afin de mieux comprendre comment accroître la transparence du gouvernement et favoriser la mobilisation citoyenne.
  3. Par l'entremise de la consultation publique sur le Plan stratégique de la TI du gouvernement du Canada, considérer les commentaires pour déterminer quels seraient les meilleurs moyens d'utiliser les logiciels, y compris les logiciels à source libre, pour atteindre les objectifs stratégiques.

Résultats escomptés

Les fonctionnaires fédéraux seront mieux outillés pour appliquer les principes d'un gouvernement ouvert aux activités quotidiennes afin de vous fournir un accès plus facile au gouvernement.

Description des résultats

  1. Les résultats comprennent :
    • Au 30 juin, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a tenu 34 activités d'apprentissage avec des fonctionnaires fédéraux, auxquels environ 1 800 apprenants d'au moins 26 organisations fédérales ont participé.
    • Ces activités d'apprentissage ont porté entre autres sur l'introduction au gouvernement ouvert, des renseignements détaillés sur les travaux du gouvernement du Canada sur le gouvernement ouvert, les données ouvertes, l'information ouverte, le dialogue ouvert, la délivrance ouverte de licences et les sources ouvertes, les cartes ouvertes et l'élaboration de politiques ouvertes.
    • Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a joué un rôle important dans la présentation et l'avancement de l'élaboration de politiques ouvertes dans le cadre du Salon de l'innovation 2017, de la Conférence de la collectivité des politiques et en tant que l'un des piliers du programme de formation Canada au-delà de 150.
    • L'École de la fonction publique du Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada ont organisé la première causerie intitulée Un gouvernement ouvert commence par soi à laquelle l'ensemble des Canadiens avait accès. L'auditoire était formé de 98 Canadiens de l'extérieur de la fonction publique, de 287 fonctionnaires qui assistaient à la rencontre par webdiffusion et de 71 fonctionnaires qui se trouvaient sur place. Les deux organisations ont aussi organisé une deuxième causerie portant sur les données ouvertes, disponible ici.
    • L'École de la fonction publique a collaboré étroitement avec le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada pour déterminer les écarts d'apprentissage et les solutions d'apprentissage possibles qui permettraient de mieux appuyer cet engagement, ainsi que les besoins opérationnels et les décisions liées à la politique sur le gouvernement ouvert.
    • L'École de la fonction publique a créé un cadre d'apprentissage sur le gouvernement ouvert qui détermine les principaux objectifs d'apprentissage en matière de gestion organisationnelle et de leadership ministériels, ainsi que les compétences et aptitudes individuelles afin d'appuyer et de mettre en œuvre les principes et les pratiques de gouvernement ouvert. Les produits d'apprentissage existants de l'École de la fonction publique qui les appuient ont été déterminés.
    • L'École de la fonction publique du Canada a mis sur pied une nouvelle page d'apprentissage portant sur le gouvernement ouvert dans son application GCcampus, un endroit où les fonctionnaires ont accès à un certain nombre de possibilités d'apprentissage (des cours en ligne et en salle de classe, des programmes de perfectionnement, des ressources externes, etc.) qui favorise la sensibilité et le renforcement de la compréhension de la façon d'utiliser les données ouvertes, l'information ouverte et le dialogue ouvert. Au 30 juin, la page avait été consultée 1 893 fois.
    • L'École de la fonction publique offre divers produits d'apprentissage qui appuie le gouvernement ouvert, sur des sujets variant des éléments fondamentaux de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels aux méthodes avancées de gestion de l'information, à la façon d'utiliser GCDocs en tant qu'outil afin de veiller à ce que l'information ouverte puisse être découverte et que l'on puisse y accéder. Entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017, un total de 35 755 apprenants de 109 organismes fédéraux se sont inscrits aux 14 cours offerts par l'École de la fonction publique (en ligne et en salle de classe) qui appuient le gouvernement ouvert.
    • En ce qui concerne l'établissement de priorités pour la publication de données et de l'information ouvertes et la mise en œuvre de la Directive sur le gouvernement ouvert, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a coordonné l'achèvement et la publication des répertoires de données requis en vertu de la Directive. À la lumière de ces répertoires, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a mobilisé divers acteurs, y compris le Programme d'aide à la recherche industrielle et d'autres partenaires à l'échelle du gouvernement afin de déterminer des jeux de données à priorité élevée. Il a aussi tenu à jour une fonction Suggérez un jeu de données dans le site ouvert.Canada.ca.
    • Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a contribué à tenir la collectivité du gouvernement ouverte bien informée, y compris par la présentation de mises à jour régulières aux coordonnateurs ministériels du gouvernement ouvert et dans le cadre de réunions mensuelle du Groupe de travail sur le gouvernement ouvert. Il a aussi tenu à jour un blogue actif et alimenté sa présence dans les médias sociaux, y compris par l'intermédiaire de plateforme du gouvernement du Canada comme GCcollab, GCconnex et GCpédia.
  2. Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a pris part à plusieurs tribunes au cours de la dernière année afin de renforcer sa capacité et de faire progresser la compréhension du gouvernement ouvert. Voici des événements particuliers : conférences dans des universités et consultation du milieu universitaire, y compris dans le cadre de Journées académiques sur les enjeux du gouvernement ouvert; la Conférence GovMaker 2016; la conférence annuelle de l'Association pour le développement technologique en éducation; des activités locales de l'Association internationale pour la participation publique; Go Open Data; une discussion d'experts organisée par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada sur les répercussions des données ouvertes sur les peuples autochtones; plusieurs événements organisés avec des dirigeants infranationaux du gouvernement ouvert, y compris le Sommet canadien sur les données ouvertes; plusieurs marathons de programmation; et de nombreux événements avec des partenaires et des homologues internationaux, y compris par l'intermédiaire du Partenariat pour un gouvernement ouvert, de l'Organisation de coopération et de développement économiques et la Banque interaméricaine de développement. Le Bureau du Conseil privé a aussi contribué à faire progresser ces travaux; il a conçu et animé des possibilités d'apprentissage sur la participation du public, y compris cinq séances de formation d'une journée pour 135 participants en quatre mois et deux séances de formation des formateurs afin de bâtir la durabilité de l'apprentissage dans la fonction publique fédérale.
  3. Le Plan stratégique de la technologie de l'information de 2016-2020 du gouvernement du Canada était ouvert à des fins de consultation publique au cours de l'été et de l'automne 2016. Il a été publié à l'externe aux fins de commentaires et une activité d'une demi-journée avec l'industrie a eu lieu en août. Un rapport « Ce que nous avons entendu » devait être achevé en décembre 2016, mais il n'a pas encore été publié. Les commentaires reçus dans le cadre des consultations ont pointé que les sources ouvertes n'étaient pas abordées dans le Plan stratégique.

    Des consultations ont été menées en février et en mars 2017 auprès des collectivités du dirigeant principal de l'information et du dirigeant principal de la gestion de l'information du gouvernement fédéral en vue de recueillir des commentaires supplémentaires pour élaborer une deuxième version du Plan stratégique. Ces commentaires suggéraient entre autres d'intégrer la gestion de l'information et de régler les omissions relevées dans le cadre de la consultation publique.

Prochaines étapes d'ici juin 2018

  1. Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada vise à mettre sur pied un carrefour d'apprentissage dans ouvert.Canada.ca afin de pouvoir afficher publiquement des ressources d'apprentissage. Après avoir accru la sensibilisation relativement à l'opportunité du gouvernement ouvert dans la fonction publique fédérale, le Secrétariat vise aussi à offrir une formation plus spécialisée, en plus de publier un cours d'introduction en ligne et une Trousse d'outils maison de données ouvertes, qui sont en cours d'élaboration. Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada continuera de créer du contenu afin d'accroître la sensibilisation à l'égard du gouvernement ouvert.
  2. À l'avenir, l'École de la fonction publique continuera d'intégrer le contenu portant sur le gouvernement ouvert dans ses produits d'apprentissage, le cas échéant. Elle continuera également de participer aux possibilités d'apprentissage et de les organiser, et ce, avec ses partenaires. À l'avenir, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada continuera de participer à des forums d'éducation et d'en organiser. Il continuera aussi d'appuyer ses partenaires dans ce travail (y compris en continuant d'appuyer les gouvernements infranationaux en vue de perfectionner les compétences pour le gouvernement ouvert), comme en a convenu le Groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert pendant sa réunion de juin.
  3. La prochaine version du Plan stratégique de GI/TI du gouvernement du Canada (2017-2021) abordera les commentaires issus des consultations sur les sources ouvertes en vue d'instaurer une stratégie sur l'utilisation de logiciels ouverts et de normes ouvertes pour le gouvernement du Canada.

    Le Plan stratégique de GI/TI comprendra aussi deux autres mesures stratégiques liées à l'» ouverture ». Ces mesures sont : « Changer la culture et les processus afin qu'ils deviennent ouverts par conception » et « Étendre la formation et la sensibilisation sur le gouvernement ouvert ». Le délai cible de publication du Plan stratégique est fixé à l'automne 2017.

Niveau d'achèvement

  1. Important
  2. Important
  3. Important
Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.
Date de modification :