Trouvez « les faits et rien que les faits » dans la Bibliothèque scientifique fédérale

Suivre :

19 Septembre 2017

Les principes qui sous-tendent le gouvernement ouvert et la science ouverte sont des valeurs importantes pour la Bibliothèque scientifique fédérale (BSF). La mise sur pied de la BSF faisait partie des engagements figurant dans le Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert. Le 6 mars 2017, le portail de la BSF a été lancé, marquant ainsi une étape importante dans la quête d’ouverture et de transparence.

Les gens me demandent souvent : « Qu’est-ce que la Bibliothèque scientifique fédérale? » La Bibliothèque scientifique fédérale est le fruit d’un partenariat entre les bibliothèques scientifiques de 7 ministères : Agriculture et Agroalimentaire Canada, Environnement et Changement climatique Canada, Pêches et Océans Canada, Santé Canada, le Conseil national de recherches Canada, Ressources naturelles Canada et l’Agence de la santé publique du Canada. Sa mission est d’améliorer l’accès aux services d’information et de bibliothèque scientifique du gouvernement fédéral. Une seule recherche dans le portail libre-service de la BSF vous permet d’obtenir des résultats de toutes les bibliothèques participantes. Le portail de la BSF vous permet d’avoir accès aux études et aux ressources du gouvernement de 3 façons : directement en ligne, en vous rendant dans l’une des bibliothèques participantes ou au moyen d’un prêt entre bibliothèques dans votre bibliothèque locale, municipale ou universitaire. Dans la mesure du possible, les publications, les rapports, les jeux de données et les autres formes de contenu des ministères sont accessibles ou téléchargeables gratuitement.

La BSF est un outil précieux pour les scientifiques, les chercheurs et les Canadiens en général. Il s’agit d’une source fiable de renseignements reposant sur des études scientifiques. Les collections et dépôts de renseignements communs de la BSF, librement interrogeables et repérables, renferment les réponses à de nombreuses questions dont :

  • « En quoi la structure sociale influence l’évolution des termites? »
  • « Que puis-je apprendre sur les glaces dans le Golfe du Saint-Laurent?»
  • « Quel lien y a-t-il entre le soleil et le cancer de la peau? »
  • « Quels sont les effets des changements climatiques dans l’Arctique ?»

La BSF permet aux Canadiens d’obtenir l’information dont ils ont besoin partout où ils se trouvent.

Pour les scientifiques et les chercheurs, le portail de la BSF est un précieux outil de recherche et de collaboration. Le portail leur permet d’échanger des renseignements avec leurs collègues et de créer des listes et des bibliographies de citations. Les chercheurs peuvent facilement filtrer ou étendre leur recherche pour cibler les renseignements dont ils ont besoin et suivre l’intérêt que suscite un sujet dans les médias sociaux.

Au moyen du portail de la BSF, les Canadiens peuvent aussi découvrir la recherche scientifique faite au gouvernement. Le portail donne accès à des renseignements précieux et fiables sur une foule de sujets. Chaque jour, les gens doivent filtrer une montagne d’information qui leur est transmise par Facebook, Twitter ou d’autres médias sociaux. Quand vient le temps de comprendre l’actualité du jour, la Bibliothèque scientifique fédérale est là pour vous aider à séparer le vrai du faux.

Récemment, j’ai remarqué un certain nombre de publications sur Twitter et Facebook et des vidéos sur YouTube au sujet du danger que représente le plastique dans nos océans. Une recherche rapide dans le portail de la BSF en utilisant les mots « plastics in the ocean » [plastique dans l’océan] a produit 43 091 résultats filtrables. L’Agence de protection environnementale des États-Unis avait signalé ce problème en 1987; il ne s’agit donc pas d’une « nouvelle toute récente » pour le monde scientifique. Contrairement à une recherche faite sur Google, les résultats obtenus sont limités au contenu des 7 bibliothèques participantes à la BSF. Il suffit de cocher la case « Inclure les documents hors collections » pour étendre la recherche et obtenir des résultats filtrables selon vos besoins. La prochaine fois que vous vous interrogerez sur un sujet dont vous avez entendu parler aux nouvelles ou sur lequel vous avez lu dans les médias sociaux, visitez la Bibliothèque scientifique fédérale pour obtenir les faits et rien que les faits!


Lynne McAvoyLynne McAvoy est la chef de la Bibliothèque scientifique fédérale au Conseil national de recherches du Canada. Elle dirige l’équipe des opérations de la BSF et collabore avec les partenaires de la BSF pour rendre le gouvernement plus ouvert et transparent en maximisant la diffusion de l’information détenue par le gouvernement.

Ajouter un commentaire *

La communication de l’information demandée sur ce formulaire n’est pas obligatoire. L’information est recueillie dans le but de répondre à votre demande de renseignements ou à vos commentaires et d’améliorer notre ensemble de produits et de services en ligne. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, une loi fédérale. Veuillez ne pas inclure de renseignements personnels à caractère délicat dans le message, comme votre numéro d’assurance sociale, des renseignements financiers personnels et vos antécédents médicaux ou professionnels.

 
Lisez la Déclaration sur la protection des renseignements personnels du présent site Web.

La collecte et l’utilisation de vos renseignements personnels sont autorisées en vertu de l’article 7 de la Loi sur la gestion des finances publiques. La collecte et l’utilisation de vos renseignements personnels pour donnees.gc.ca se feront conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels, une loi fédérale. Vos renseignements personnels sont utilisés pour répondre à vos demandes de renseignements, s’il y a lieu, et peuvent être utilisés pour évaluer l’efficacité du programme quand vient le temps de répondre aux besoins des clients. Dans des circonstances exceptionnelles (p. ex., enquête sur les pirates informatiques ou sur les personnes qui font des menaces ou des remarques méprisantes, etc.), des renseignements personnels peuvent être communiqués sans votre consentement aux termes du paragraphe 8(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Tous les renseignements personnels qui peuvent être recueillis sont décrits dans le fichier de renseignements personnels ordinaire intitulé Communications publiques (POU 914), qui se trouve dans la publication Info Source du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT). Les renseignements personnels recueillis seront conservés par le SCT pendant une période de 18 mois seulement après l’achèvement de l’activité, après quoi tous les renseignements d’identification seront supprimés.

En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, vous avez le droit de demander l’accès à vos renseignements personnels et de les modifier si vous en avez fourni. Notez toutefois que, pour exercer l’un ou l’autre de ces droits, vous devez présenter une demande d’accès à vos renseignements personnels avant la fin de la période de conservation. Pour obtenir de plus amples renseignements sur votre droit d’accès, s’il vous plaît lire À propos du programme d’accèss à l’information.

Si vous avez besoin de précisions au sujet de cette déclaration, veuillez communiquer avec le coordonnateur de la protection des renseignements personnels du SCT au 613-957-7154. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de vos droits en matière de protection des renseignements personnels et de la Loi sur la protection des renseignements personnels, consultez le commissaire à la protection de la vie privée par le site du commissariat à la protection de la vie privée du canada ou au 1-800-282-1376.

Date de modification :