Présentation du nouveau système de suivi des résultats du gouvernement ouvert

Suivre :

11 Juillet, 2017

Le gouvernement ouvert propose une façon relativement nouvelle d’élaborer des politiques publiques. Pour l’instant, on ne dispose d’aucune approche ayant été adoptée d’un commun accord pour évaluer les progrès. 

Ceci étant dit, l’équipe du gouvernement ouvert croit qu’il est essentiel que nous fassions preuve de transparence et que nous rendions des comptes  quant à la progression des différents engagements. Nous croyons que la transparence peut mener à davantage d’ambition tout en donnant la possibilité aux personnes à l’extérieur du gouvernement de nous aider à surmonter quelques-uns des plus grands défis que nous devons relever.

Un nouvel outil pour effectuer le suivi des progrès

En tant que membre du Partenariat pour un gouvernement ouvert, le gouvernement du Canada doit faire le suivi des progrès réalisés à l’égard des engagements pris dans le cadre du troisième Plan biannuel grâce à des rapports d’auto-évaluation  et ce, à mi-parcours et à la fin du processus. Nous nous sommes dit qu’il serait sans doute possible de rendre nos rapports plus complets et plus fréquemment. Nous espérons qu’en offrant des informations sur nos progrès de façon proactive et dans des délais plus rapides, nous pourrons améliorer les possibilités de participation et identifier plus tôt dans le processus les corrections de trajectoire qui s’imposent.

Dans un premier temps, nous avons élaboré des tableaux de bord pour chacun des 22 engagements du troisième Plan biannuel. Cette approche permettra de rendre notre processus de suivi des progrès à l’égard du gouvernement ouvert plus riche, plus rigoureux et plus facile à suivre pour tout le monde.

Nous voulons aider à placer la barre plus haute quant à la transparence

Au cœur de cette initiative se trouve un engagement plus direct et plus significatif envers vous. Nous espérons que cet outil vous aidera à poser des questions au sujet de nos travaux et vous incitera à participer aux différents domaines que nous avons relevés comme nécessitant davantage de soutien ou de rétroaction. Vous trouverez ces derniers sous l’onglet « Défis ».

Cet outil demeure à l’essai. Notre hypothèse de travail est qu’en rendant un plus grand nombre de renseignements disponibles au sujet de nos travaux, nous créons des opportunités pour la participation citoyenne et à l’élaboration conjointe et ouverte de nos politiques. Nous espérons que nous pourrons, en retour, atteindre de meilleurs résultats pour tous les Canadiens.

Chaque engagement a son propre tableau de bord qui sera mis à jour chaque trimestre ou plus fréquemment, le cas échéant. Nous voulons mettre en œuvre tout ce que nous avons prévus réaliser dans le cadre du troisième Plan biannuel. En augmentant la fréquence des rapports sur ce que nous devons réaliser, nous espérons être en mesure de signaler les défis plus tôt dans le processus, ce qui vous permettra de nous demander des comptes plus facilement. Cela nous permettra également de bénéficier de votre expertise quant à la résolution de différents enjeux, grands et petits. 

Faites-nous savoir ce que vous pensez. Vous pouvez émettre des commentaires sur les tableaux de bord, envoyer un courriel aux responsables des engagements et publier des gazouillis au moyen du mot-clic #GouvOuvertCan. Nous sommes emballés par ce que nous pouvons réussir ensemble et nous espérons que vous partagez notre enthousiasme!


 

SarahSarah est membre de l’Équipe du gouvernement ouvert du SCT, où elle appuie la mise en œuvre efficace des plans du Canada sur le gouvernement ouvert, au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Entre autres, elle est chargée d’appuyer la gouvernance pour le gouvernement ouvert, de coordonner les efforts que l’on déploie à l’échelle du gouvernement pour appuyer le gouvernement ouvert, et d'effectuer le suivi et la mesure des résultats en matière de gouvernement ouvert.

 

Ajouter un commentaire *

La communication de l’information demandée sur ce formulaire n’est pas obligatoire. L’information est recueillie dans le but de répondre à votre demande de renseignements ou à vos commentaires et d’améliorer notre ensemble de produits et de services en ligne. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, une loi fédérale. Veuillez ne pas inclure de renseignements personnels à caractère délicat dans le message, comme votre numéro d’assurance sociale, des renseignements financiers personnels et vos antécédents médicaux ou professionnels.

 
Lisez la Déclaration sur la protection des renseignements personnels du présent site Web.

La collecte et l’utilisation de vos renseignements personnels sont autorisées en vertu de l’article 7 de la Loi sur la gestion des finances publiques. La collecte et l’utilisation de vos renseignements personnels pour donnees.gc.ca se feront conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels, une loi fédérale. Vos renseignements personnels sont utilisés pour répondre à vos demandes de renseignements, s’il y a lieu, et peuvent être utilisés pour évaluer l’efficacité du programme quand vient le temps de répondre aux besoins des clients. Dans des circonstances exceptionnelles (p. ex., enquête sur les pirates informatiques ou sur les personnes qui font des menaces ou des remarques méprisantes, etc.), des renseignements personnels peuvent être communiqués sans votre consentement aux termes du paragraphe 8(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Tous les renseignements personnels qui peuvent être recueillis sont décrits dans le fichier de renseignements personnels ordinaire intitulé Communications publiques (POU 914), qui se trouve dans la publication Info Source du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT). Les renseignements personnels recueillis seront conservés par le SCT pendant une période de 18 mois seulement après l’achèvement de l’activité, après quoi tous les renseignements d’identification seront supprimés.

En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, vous avez le droit de demander l’accès à vos renseignements personnels et de les modifier si vous en avez fourni. Notez toutefois que, pour exercer l’un ou l’autre de ces droits, vous devez présenter une demande d’accès à vos renseignements personnels avant la fin de la période de conservation. Pour obtenir de plus amples renseignements sur votre droit d’accès, s’il vous plaît lire À propos du programme d’accèss à l’information.

Si vous avez besoin de précisions au sujet de cette déclaration, veuillez communiquer avec le coordonnateur de la protection des renseignements personnels du SCT au 613-957-7154. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de vos droits en matière de protection des renseignements personnels et de la Loi sur la protection des renseignements personnels, consultez le commissaire à la protection de la vie privée par le site du commissariat à la protection de la vie privée du canada ou au 1-800-282-1376.

Congratulations on the Tracker, Sarah.

The Open Government initiative exemplifies the complexity of public policy the federal government has to address in the 21st century.

As someone who attended the Open Data Summit 2017, and an academic employed at Canada's first Open University I am following Canada's involvement in the Open Government Partnership with great interest for the global influence Canada can have in all things Open. Like Donald Savoie (2015), I agree with him that Canada's federal government is good at making visionary investments, promoting innovation, addressing wicked problems and managing complex regulatory regimes. Open Government certainly seems to fit that profile!

As a feminist scholar Commitments 19 to 21 are of particular interest to me due to their potential to modernize policy-making and policy implementation.

Could you provide some guidance as to where to locate women and gender analysis in the schema? I seem to be unable to navigate the site so as to locate keywords.

The Fourth Biennial Plan under development may already address feminist aspects of the work to date and going forward, after the OGP received criticism at its last Summit on this score. Canada is well placed to lead in addressing this shortfall, which it can do through its leadership of the OGP in the next three years.
.
I collaborate with a team of feminist scholars who I am encouraging to engage with Open Government as a vehicle for the collective voice and agency of women globally.

Thanks for your comment, Jane. As you may know, Canada was recently elected to join the Open Government Partnership Steering Committee, and will officially become a member of the Steering Committee in fall 2017. Canada will leverage its new leadership role to support peer learning and exchange on key priorities, including the empowerment of women and girls, and strengthening diversity and inclusivity in the OGP.

Additionally, we are in the process of developing our engagement strategy for the next Action Plan and one of the areas we’re striving to improve upon is gender equality, by working with gender-based organizations on the promotion of the consultations.

Finally, as we engage with Canadians later this year to help us to shape Canada's next Action Plan, we will be looking for ideas for possible commitments and would highly encourage you to get involved and share your ideas to ensure that commitments are inclusive of and address women specifically.

Open Government Team

Date de modification :